Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2021 1 30 /08 /août /2021 18:22
Pourquoi la Russie, la Chine et les États-Unis craignent-ils la suite de la chute du gouvernement de l’Afghanistan ? (Southfront)

Pourquoi la Russie, la Chine et les États-Unis craignent-ils la suite de la chute du gouvernement de l’Afghanistan ?

 

Source : Southfront (<https://southfront.org/what-russia-china-u-s-are-afraid-of-following-the-fall-of-afghanistan-government/>) du 30-08-2021

 

 

En quittant l'Afghanistan, les États-Unis ont laissé pour 85 milliards de dollars d'armes et de matériel militaire qui sont tombés entre les mains des talibans.

 

Le Sunday Times a publié une infographie illustrative, montrant le nouvel équipement des talibans. Le groupe bénéficiera de plus de 22 000 Humvee, 42 000 camionnettes et SUV, 16 000 lunettes et appareils de vision nocturne, 64 000 mitrailleuses et 358 000 fusils d'assaut.

Pourquoi la Russie, la Chine et les États-Unis craignent-ils la suite de la chute du gouvernement de l’Afghanistan ? (Southfront)

Grâce aux États-Unis, les talibans ne sont désormais pas moins bien équipés que le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et le Kirghizistan réunis. Dans le même temps, les combattants talibans ont beaucoup plus d'expérience au combat que les soldats des armées régulières de ces pays.

 

 

« Pour faire une comparaison,… 85 000 000 000 $ de matériel militaire laissé aux terroristes talibans signifie que chaque homme, femme et enfant aux États-Unis a contribué environ 265 $ à leur cause terroriste en supposant +/- 320 millions de citoyens.

Bravo les démocrates ! »

 

– Donald Trump Jr. (@DonaldJTrumpJr) 29 août 2021

 

 

Les membres de l'OTSC dirigés par la Russie sont profondément préoccupés par le niveau de militarisation en l'Afghanistan des talibans. En conséquence, de nombreux exercices communs sont organisés. Récemment, environ 300 militaires russes et plus de 60 pièces d'équipement ont été transférés au Kirghizistan pour les manœuvres du CSTO. Dans le même temps, 500 soldats russes ont participé à des exercices de tir de sauvetage d'unités de fusiliers motorisés au Tadjikistan.

 

Des exercices conjoints à grande échelle avec l'Iran et la Chine sont également prévus dans les prochains mois.

 

Malgré les différends dans leur agenda bilatéral, la Russie et la Chine, les deux principaux États eurasiens, sont unis dans leur désir de ne permettre à aucune autre force d'interrompre leurs intérêts clés dans la région de l'Asie centrale.

 

Ces nouvelles menaces feront probablement parties des principaux facteurs susceptibles de renforcer considérablement la coopération militaire entre les deux pays, ce qui pourraient même conduire à la création d'une nouvelle alliance militaro-politique dans un avenir proche.

 

C'est ce qui préoccupe l'establishment de Washington aujourd'hui.

 

La Russie et la Chine avancent pas à pas vers la création d'une alliance militaire, au moins de nature défensive. Si auparavant chaque parti pouvait assumer une union politique, désormais toute la dynamique des relations internationales, notamment les événements de 2020-2021 en Biélorussie et en Afghanistan, a poussé Pékin et Moscou à accélérer les processus qui pourraient conduire à la création d'une nouvelle Alliance.

Partager cet article
Repost0
Publié par Yohann Sparfell - dans Géopolitique

Présentation

  • : In limine
  • : Le but de ce site est de participer à la construction d'une opposition conservatrice-révolutionnaire à la coalition progressiste, cosmopolite et néolibérale (de gauche et de "droite") en Europe. Et cela passe d'abord par un effort visant à redéfinir le conservatisme RÉVOLUTIONNAIRE lui-même, à la fois traditionaliste, futuriste... et eurasiste !
  • Contact

"Ce n'est pas autour des inventeurs de fracas nouveaux, c'est autour des inventeurs de valeurs nouvelles que gravite le monde ; il gravite en silence"

Friedrich Nietzsche

 

Institut Iliade

Pour la longue mémoire européenne

 

The Fourth Political Theory

 

Paideuma.tv

(vidéo eurasistes en français)

 

Site Dominique Venner

Recherche

Intro

Membre de Eurasian Artists Association

et de

International Eurasian Movement

 

Le dépassement du nihilisme qui caractérise les temps modernes ne pourra surgir d'un quelconque recours à une idéologie progressiste, mais d'une pensée-action conservatrice-révolutionnaire, tant futuriste qu'archaïque-traditionnaliste !

C’est par le respect de chacune des singularités humaines et de l’inégalité ontologique qui les met en lien au sein des communautés, par une politique subsidiaire au sein des Nations comme dans l'Europe "impériale", par la justice selon le sens traditionnel de ce terme, et par la consécration d’une nouvelle "aristocratie" consciente de ses devoirs, que les habitants actuels de l'Europe pourrons reconstruire souverainement une Puissance qui leur sera propre et qui consacrera leur besoin de soumettre l'économique sous le politique en tant qu’instruments de leur volonté, de leur autonomie et de leur liberté. Mais la condition de tout ceci sera que nous sachions replacer au centre de nos vie et de nos actions les valeurs éternelles et sacrées qui ont su nous animer depuis des millénaires (à la source de l'autorité).

Le temps serait-il donc venu de faire de l'Europe un Imperium civilisationnel tout en affirmant la souveraineté de nos nations, et de ne plus rejeter toute idée de Puissance au nom d'une "liberté" idéalisée ? Car le monde qui se dessine est celui où s'affirmeront et les individus et leurs communautés ainsi que, au-delà, les Imperii civilisationnels ayant su dépasser les illusions de la consommation illimitée et des l'idéologies de la modernité finissante et dégénérée. À nous, hommes de conscience, d'en prendre acte !!

Yohann Sparfell

(partisan d'une Quatrième Théorie Politique européenne)

 

"Il convient de savoir que le combat est universel et la lutte justice, et que toutes choses arrivent par opposition et nécessités."

Héraclite

 

PHILITT, Philosophie, littérature et cinéma

 

éléments n° 190 - juin-juillet 2021

 

Rebellion n°92

 

Journal of Eurasian Affairs

(International Eurasian Movement)