Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 21:51
La promotion de la pédophilie en Occident comme marqueur de la « communauté civilisée » (RUSSTRAT)

La promotion de la pédophilie en Occident comme marqueur de la « communauté civilisée »

 

 

Il y a plus qu'assez d'observations prouvant que ce sont précisément les personnes ayant des perversions sexuelles qui sont à l'origine de la légalisation de la pédophilie

 

 

La pédophilie ne sévit pas que dans l’église catholique ; elle sévit dans toute la société, notamment occidentale où elle est peu à peu légalisée. Est-ce d’ailleurs pour cela que l’« on » attire l’attention sur l’Église et les sales travers de certains de ses membres ?

Y. Sparfell

 

 

Source : https://russtrat.ru/en/comments_/28-november-2021-1457-7357

 

MOSCOU, 28 novembre 2021, Institut RUSSRAT. L'automne 2021 en Europe a été marqué par une nouvelle victoire des pédophiles. En Italie, l'âge du consentement sexuel a été abaissé à 14 ans. Cela signifie que les relations sexuelles avec des adolescents qui ont atteint l'âge de quatorze ans sont désormais considérées comme légales avec un amendement très conditionnel - si "l'acte est commis volontairement avec le consentement mutuel des parties". Comme vous le comprenez, les parents dans cette situation n'étant plus en mesure d'influencer le processus, leur enfant a plein droit de disposer de son corps, et la violation des « droits de l'homme » dans la communauté européenne est lourde de conséquences.

 

On pourra objecter que dans certains pays, l'âge du consentement est encore plus bas : en Argentine, au Burkina Faso, en Corée du Sud, au Japon il est de 13 ans, et au Mexique, aux Philippines, en Angola il est encore plus bas - là-bas vous pouvez avoir des relations sexuelles avec des mineurs de douze ans. Il n'est pas difficile de deviner qu'il s'agit d'une tradition historiquement établie, directement liée à l'espérance de vie et aux conditions de vie des populations. Plus la vie est courte, plus les individus doivent engendrer tôt. Au Yémen, les filles sont autorisées à se marier dès l'âge de neuf ans. Peu importe à quel point ce chiffre peut nous sembler barbare, il s'agit précisément de mariage et de procréation. Le Yémen est un pays musulman conservateur où il ne pourrait même pas y avoir un soupçon de prostitution enfantine ou de relations prénuptiales.

 

Quant aux Philippines, « paradis des pédophiles » universellement reconnu tel, le gouvernement y lutte de toutes les manières face à l'héritage du contingent américain qui était stationné sur le territoire du pays pendant la Seconde Guerre mondiale. Une lacune dans la législation de l'État est utilisé par des pédophiles dans le monde entier. Selon les données disponibles, sept Philippins abusés sexuellement sur dix sont des enfants. Officiellement, la prostitution, y compris celle des enfants, est interdite par la loi aux Philippines. S'il est prouvé que le transfert de rémunération a été effectuée après l'accomplissement de l'acte, alors l'amateur de divertissement interdit aura des démêlés avec la loi. De plus, la différence d'âge des partenaires ne doit pas dépasser dix ans. Mais le premier et le second délits sont peu prouvables, et des pédophiles du monde entier continuent de se rendre dans les îles.

 

La loi actuellement envisagée par les autorités du pays sur le relèvement de l'âge du consentement à un niveau plus civilisé de 16 ans permettra de mettre définitivement un terme à la situation actuelle sur le territoire des îles paradisiaques. C'est précisément à cela que ressemble cette loi dans la plupart des pays, dont le Canada, Israël, la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l'Arménie, l'Azerbaïdjan. Selon les médias, en décembre de l'année dernière et en septembre de cette année, des projets de loi visant à relever l'âge du consentement afin de protéger les enfants philippins contre le viol ont été approuvés par une écrasante majorité de sénateurs et soumis par un comité bicaméral au président pour examen.

 

On observe une tendance similaire au Japon et en Chine. Dans les 47 préfectures du Japon, des amendements à la loi ont été adoptés, faisant passer l'âge du consentement de 13 à 18 ans et excluant complètement les relations entre les adultes et les personnes de moins de 18 ans. La limite chinoise de 14 ans est également reconnu par les militants des droits de l'homme comme assez faible. La raison de la révision éventuelle de la législation était le scandale par le vice-président de la compagnie pétrolière "Yuming", qui a pris la garde d'une fille mineure qu'il aimait et a cohabité avec elle.

 

Ainsi, il existe une corrélation positive évidente entre l'évolution du bien-être de la société et l'âge de consentement de la jeune génération. Il est temps de rappeler l'expérience morale et spirituelle de l'humanité par rapport à la fornication — appelons un chat un chat. Nous observons le processus inverse dans le monde occidental moderne post-chrétien, qui a atteint le sommet du bien-être matériel. Il existe depuis de nombreuses années un processus marqué par le préfixe « dé » : déchéance, démarche, dépeuplement.

 

L'absence d'ambiguïté du cas italien décrit au début de notre histoire réside dans le fait que, parallèlement à une diminution de l'âge des relations sexuelles chez les adolescents, l'âge de leur participation à des tournages pornographiques, y compris avec des adultes, a diminué. Il y a une clause illusoire dans l'acte réglementaire selon laquelle "tout doit se produire par consentement mutuel et exclusivement pour un usage personnel".

 

Les films pornographiques sont modestement appelés « films pour adultes » dans la vie de tous les jours. Le mot clé est "pour adultes". Évidemment, l'abaissement de l'âge du consentement n'a rien à voir avec les droits de l'enfant, mais fait directement l'objet d'un lobbying de la part de pédophiles de haut rang dans les pays occidentaux. Cela est particulièrement vrai pour les relations homosexuelles.

 

L'Allemagne est devenue le premier pays européen à légaliser les relations homosexuelles avec des enfants. Déjà au 20e siècle, où l'âge du consentement est également de 14 ans, des amendements ont été adoptés pour préciser que cette restriction s'applique également aux relations homosexuelles, c'est-à-dire que si un adolescent "ne s'en soucie pas", alors c'est possible. Quelques années plus tard, d'autres pays européens ont adopté des amendements similaires : en Lituanie, l'âge du consentement aux relations homosexuelles a été abaissé de 17 à 14 ans, en Hongrie - de 18 à 14 ans, en République tchèque - de 18 à 15 ans, en Serbie - de 18 à 14 ans. Les pédophiles ont réussi à obtenir leur plus grand succès en Espagne où, en 1995, l'âge du consentement est tombé à 12 ans. Après les protestations des catholiques, la restriction pour les homosexuels a été légèrement ré-augmentée.

 

C'est précisément l'homosexualité qui est considérée comme le principal moteur de la pédophilie. Il n'y a pas si longtemps, une chorale gay de San Francisco publiait un clip scandaleux dans lequel elle promettait que : "Nous allons convertir vos enfants !" L'idée de créer un « hymne à la pédophilie » a été lancée par le militant LGBT Milo Yiannopoulos, qui affirma qu'il n'y a « rien de mal » dans les relations homosexuelles avec des garçons. Après l'éclatement du scandale, le clip a été retiré de YouTube mais, selon le député de la Douma d'État russe Vitaly Milonov, le monde a finalement vu ce que veulent les homosexuels.

 

Il y a plus qu'assez d'observations prouvant que ce sont précisément les personnes ayant des perversions sexuelles qui sont à l'origine de la légalisation de la pédophilie. Récemment, la transgenre Allyn Walker, professeure agrégée du Département de sociologie et de justice pénale de l'Université américaine Old Dominion, a ouvertement appelé à la légalisation de la pédophilie et à son transfert dans la catégorie de l'orientation sexuelle. Au lieu du mot « pédophiles », la créature qui était auparavant une femme a appelé à utiliser le terme « mineur attiré ». Le transgenre a exigé d'être « indulgent » envers les désirs des pédophiles et de « tenir compte de leurs droits ».

 

Les personnes de l'ancienne génération se souviennent comment, à l'époque soviétique, la propagande du régime totalitaire dépeignait les horreurs de la société capitaliste aux citoyens soviétiques. L'Union soviétique s'est effondrée grâce aux efforts de l'Occident il y a 30 ans. La réalité qui s'est ouverte aux habitants « libérés » des républiques fédérées s'est avérée encore plus cauchemardesque qu'on aurait pu l'imaginer. Il s'est avéré qu'on disait la vérité aux Russes. Ayant beaucoup perdu, le pays s'en est remis. La Russie est redevenue une grande puissance. N'est-ce pas pour cela que l'Occident s'obstine à essayer d'inculquer ses « valeurs » et ses « libertés » à des Russes têtus ? Peut-être que le « rideau de fer » qui protégeait notre peuple du flot de saletés n'était pas si mauvais que ça ?

Partager cet article
Repost0
Publié par Yohann Sparfell - dans Critique du Monde Moderne

Présentation

  • : In limine
  • : Le but de ce site est de participer à la construction d'une opposition conservatrice-révolutionnaire à la coalition progressiste, cosmopolite et néolibérale (de gauche et de "droite") en Europe. Et cela passe d'abord par un effort visant à redéfinir le conservatisme RÉVOLUTIONNAIRE lui-même, à la fois traditionaliste, futuriste... et eurasiste !
  • Contact

Recherche

Intro

Membre de Eurasian Artists Association

et de

International Eurasian Movement

 

Le dépassement du nihilisme qui caractérise les temps modernes ne pourra surgir d'un quelconque recours à une idéologie progressiste, mais d'une pensée-action conservatrice-révolutionnaire, tant futuriste qu'archaïque-traditionnaliste !

C’est par le respect de chacune des singularités humaines et de l’inégalité ontologique qui les met en lien au sein des communautés, par une politique subsidiaire au sein des Nations comme dans l'Europe "impériale", par la justice selon le sens traditionnel de ce terme, et par la consécration d’une nouvelle "aristocratie" consciente de ses devoirs, que les habitants actuels de l'Europe pourrons reconstruire souverainement une Puissance qui leur sera propre et qui consacrera leur besoin de soumettre l'économique sous le politique en tant qu’instruments de leur volonté, de leur autonomie et de leur liberté. Mais la condition de tout ceci sera que nous sachions replacer au centre de nos vie et de nos actions les valeurs éternelles et sacrées qui ont su nous animer depuis des millénaires (à la source de l'autorité).

Le temps serait-il donc venu de faire de l'Europe un Imperium civilisationnel tout en affirmant la souveraineté de nos nations, et de ne plus rejeter toute idée de Puissance au nom d'une "liberté" idéalisée ? Car le monde qui se dessine est celui où s'affirmeront et les individus et leurs communautés ainsi que, au-delà, les Imperii civilisationnels ayant su dépasser les illusions de la consommation illimitée et des l'idéologies de la modernité finissante et dégénérée. À nous, hommes de conscience, d'en prendre acte !!

Yohann Sparfell

 

"Il convient de savoir que le combat est universel et la lutte justice, et que toutes choses arrivent par opposition et nécessités."

Héraclite

 

PHILITT, Philosophie, littérature et cinéma

 

Revue Éléments

 

Rebellion n° 93

 

Journal of Eurasian Affairs

(International Eurasian Movement)

 

Res Publica Europae

 

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Nouvelle mission historique de l'Europe pour le XXIe siècle

En vente, entre autres, sur le site de l'éditeur :